Journal

Accueil > Le quotidien : > 25/12/2019

25/12/2019

mercredi 25 décembre 2019, par Ahmed Slama

… on est beaucoup à le sentir, le sapin, pas l’illuminé, pas l’aseptisé, non, le sapin de l’expression « sentir le sapin » ; annonce d’une mauvaise nouvelle à venir, ou plus précisément de la mort à venir, sentir le sapin, la première occurrence date du XVIIIème, alors qu’on fabriquait les cercueils avec du bois de sapin, on le sent tous le sapin, là, à cette différence que certains le toisent paisibles, avec ces boules, avec les tablées et les bâfrées, la parenthèse de l’emploi des préoccupations, pour certain.es, ils sentent le sapin dans les deux sens, les sapins dressés ici ou là, et la mort à venir, le taux de suicide grimpe pas mal en fin d’années, une fois la parenthèse refermée, reprise de la pressurisation quotidienne, cette année, première que je le hume à plein nez le sapin, celui de Montreuil, et ceux d’ailleurs, à leur pied, le sens qu’on donne faussement et habituellement à la mascarade de fête,

et puis j’ai eu mon cadeau, aussi, qui sent littéralement le sapin selon l’expression consacrée, un beau cercueil qui défile en ce moment même, un cadeau emballé, un cercueil qui circule en Algérie, celui de Gaïd Salah, on a les cadeaux que l’on peut !

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?